A PROPOS DE L'ATRN

Vision & Mission

Notre vision:
Etre la plate-forme par excellence de la recherche fiscale en Afrique. 

Notre mission:
Développer les capacités de recherche africaines en matières de politique, d'administration, de droit et de leadership dans le domaine fiscal.

Histoire

L'ATRN est né de la nécessité d’identifier d’éventuelles synergies et domaines d’intérêts communs entre les universitaires et les fiscalistes des États membres du Forum sur l’administration fiscale africaine (ATAF)

L'ATAF est une organisation qui oeuvre pour la promotion de la coopération, le partage des connaissances et le renforcement des capacités des autorités fiscales africaines. Il  a pour objectif de créer une plus grande synergie et une meilleure grande coopération en matière de renforcement des capacités entre toutes les parties prenantes concernées afin de réduire les doublons et doubles emplois et de mieux soutenir les administrations fiscales africaines.

L'ATRN trouve les débuts d'un Forum académique africain organisé par ATAF en août 2013 à Nairobi. Le résultat a abouti à la formation ultérieure d'un comité directeur ATRN en mai 2014. Les objectifs du réseau sont les suivants:

  • Pour générer des résultats de recherche à l'usage des décideurs et des administrateurs fiscaux.
  • Promouvoir les liens entre les chercheurs en fiscalité, les décideurs et les parties prenantes.
  • Créer un réseau indépendant d'universitaires en Afrique, décideurs politiques, administrateurs fiscaux et chercheurs indépendants de la fiscalité.
  • Pour influencer le programme africain de recherche fiscale.

    Organisation

    Comité scientifique

    Le Comité scientifique est présidé par:

    La Dre Nara Monkam est directrice de Recherche à l'Administration fiscale africaine et présidente du Conseil intérimaire ATRN. Elle est également membre du Comité fiscal de Davis, nommé en juillet 2013 par le ministre des Finances pour réévaluer le système fiscal sud-africain. Ses qualifications comprennent un doctorat en économie de la Andrew Young School of Policy Studies à Georgia State University à Atlanta (États-Unis), une maîtrise en économie et une licence en économie des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix (Université de Namur) en Namur, Belgique. Elle est économiste en finances publiques ayant une expérience en économie publique, relations fiscales intergouvernementales et finances publiques infranationales.

    Membres du comité scientifique:

    • Tomas Balco (Ministère des Finances, SK)
    • Zie Ballo (Université de Cocody-Abidjan, CI)
    • Jean-François Brun (Université d'Auvergne, FR)
    • Estian Calitz (professeur émérite d'économie Stellenbosch University, ZA)
    • John Chakasikwa (Zimbabwe Revenue Authority, ZW)
    • Eloi Diarra (Université Rouen, FR)
    • Souleymane Diarra (Commission de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest, BF)
    • Mike Durst (Centre international pour l'impôt et le développement, Royaume-Uni)
    • Ted Keen (Ernst & Young LLP, économiste)
    • Jan Isaksen (Institut Chr. Michelsen, NO)
    • Nalukwago Milly Isingoma (Uganda Revenue Authority, UGA)
    • Ada Jansen (Université Stellenbosch, ZA)
    • Samuel S. Jibao (Centre de recherche économique et renforcement des capacités, SL)
    • Agnes Kanyangeyo (Rwanda Revenue Authority, RW)
    • William McCluskey (African Tax Institute, Royaume-Uni)
    • Matthew Marcus (South African Revenue Service, ZA)
    • Giulia Mascagni (Institut des études de développement, Royaume-Uni)
    • Nicaisse Mede (CERAF, BJ)
    • Sauveur Mwambwa (Réseau de justice fiscale Afrique-Nairobi, KE)
    • Abdoulaye Niane (Université de Bambey à Dakar, SN)
    • Annet Oguttu (Université de l'Afrique du Sud, ZA)
    • Sol Piciotto (professeur émérite de droit, Université de Lancaster, Royaume-Uni)
    • Pundy Pillay (Université de Witwatersrand School of Governance, ZA)
    • Christiane Schuppert (Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GIZ), DE)
    • Le témoin Simbanegavi (African Economic Research Consortium, KE)
    • Wynnona Steyn (South African Revenue Service, ZA)
    • Attiya Waris (Université de Nairobi, KE)
    • Stephanus Van Zyl (Université d'Afrique du Sud, ZA)
    • Tracy Gutuza (Université du Cap, ZA)
    • Rota-Graziosi Gregoire (CERDI-CNRS, Université d'Auvergne, FR)
    • Vera Mshana (Open Society Institute, États-Unis)
    • Judy Mbugua (Kenya Revenue Services, KE)
    • Tobias Fleckenstein (GIZ, DE)
    • Phield Ngwewa (Zambia Revenue Authority, ZM)
    • Gargouri Slim (comptable agréé, TU)
    • Ezera Madzivanyika (Zimbabwe Revenue Authority, ZW)
    • Eutycus Makau (Kenya Revenue Authority, KE)
    • Nara Monkam (ATAF - Directeur de la recherche, CA)
    • Marius van Oordt (African Tax Institute, ZA)
    • Gael Raballand (Banque mondiale, FR)
    • Evan Blecher (Organisation mondiale de la santé, SW)
    • Bhavish Jugurnath (Université de Maurice, MA)
    • Barbara Dutzler (GIZ, AU)
    • Abiodun Adewale Adegboye (Obafemi Awolowo University, NI)
    • Ralf Uhl (ATAF, DE)
    • Lee Corrick (ATAF, Royaume-Uni)
    • Mamiky Leolo (South African Revenue Service, ZA)
    • Tracey Brooks (ATAF, Royaume-Uni)
    • Maurice Ochieng (GIZ, KE)
      Share by: